Retour vers
Berlingo Camping Car


Nous avons passé 3 semaines en Corse
avec notre Berlingo Camping Car !!!!

Cliquez ICI pour voir le diaporama (299 photos)

5 jours pour descendre à Nice en passant par les grands cols des Alpes puis la Corse.... A l'arrivée, nous avons parcouru 3'500 km mais jamais sur les autoroutes !! Magnifique.... et que de souvenirs

Dernière mise à jour : mercredi 17 octobre, 2012 9:12


  Mardi 18 septembre  

Ciel bleu aujourd'hui pour notre dernier jour sur l'ìle de Beauté. La température est toujours agréable même à 1'218 m. au col de Bavella où nous avons passé une excellente nuit au calme.

Nous prenons notre dernier petit déjeuner au resto du col pour de "tester" les wc car dans la nature ce n'est pas terrible.
Nous voici repartis en direction de la plaine, plus précisément au Bains de Caldane histoire de faire plaisir à ma chérie qui adore.
Ensuite, nous faisons un petit détour par le port de Propriano où nous voyons arriver le navire amiral de la SNCM le Danielle Casanova. Nous avons trouvé un producteur d'excellent vins bio en passant par les petites routes en direction de Ajaccio puis à Cauro, nous faisons le "plein" de muscat Corse auprès d'un marchand de vin.

Pour bien terminer cette superbe journée, nous nous rendons aux Iles Sanguinaires qui se situent au NW d'Ajaccio. Le site est maintenant protégé et il faut mettre la voiture dans un parking payant (5 euros) pour ensuite marcher sur 2 km.... Donc retour à Ajaccio et nous avons pu embarquer plus tôt que prévu car notre bateau était déjà là depuis le matin.

Voici une petite vidéo de l'embarquement sur le ferry : http://youtu.be/DBIGfiOUFtM?hd=1

Voilà, la boucle est bouclée et demain matin nous serons à Toulon vers 7h. Bouhhhhh c'est fini !!!!!

Dernière mise à jour effectuée depuis le ferry Mega Smeralda de Corsica Ferries

Vous retrouverez vos News de la Gare d'Eau dès lundi matin sans problème

Visite de vaches et taurillons sur notre emplacement à Bavella....
Vue sur le site du col de Bavella au réveil



Le Danielle Casanova arrivant à Propriano
Ajaccio et sa baie...
Les Iles Sanguinaires
Le Mega Smeralda qui va nous ramener sur le continent...

  Lundi 17 septembre  

Toujours un temps idéal sur la Corse et 26° en bord de mer.

Après une baignade dans la mer avant de partir. Nous voici sur la route pour notre avant dernière journée en Corse; nous nous arrêtons à Fautéa pour nous promener un peu dans le maquis et surtout pour découvrir la vue depuis la tour génoise qui domine la mer.

Ensuite, passage par le port de Porto Vecchio pour voir les bateaux et les boutiques mais nous ne restons pas longtemps car il fait chaud et il y a pas mal de monde. Nous nous arrêtons dans un petit resto du village de Sotta sur la route de Figari pour nous restaurer.... excellente l'assiette de prisuttu et ensuite le civet de sanglier au maïs.

Comme nous l'avions décidé, nous allons passer notre dernière nuit en Corse au col de Bavella à 1'210 m. d'altitude.

En chemin, nous visitons l'église de Carbini et découvrons au bord de la route, une peau de sanglier qui pourrait servir de descente de lit !!!
Nous arrivons à Bavella en fin d'après-midi et "amarrons" notre Berlingo sous un majestueux pin laricio. Il y a un peu de brouillard qui monte de la côte orientale mais le coin est superbe. Faudra bien se mettre sous la couette cette nuit.

Seul petit bémol, il n'y a pas de couverture Orange donc vous lirez ces news avec un jour de retard.

Il faut passer par du maquis pour mériter la vue sur la Grande Bleue..


Une vraie carte postale....

L'assiette de prisuttu.... jambon corse de 18 mois d'âge
Le civet de sanglier et ses quenelles de maïs
L'église de Carbini...
Le curé ne se refuse rien comme vin de messe !!!!!
Belle descente de lit mais nous n'avons pas compris le pourquoi !!! De plus il n'a pas bonne mine !!!
Au col de Bavella ....

  Dimanche 16 septembre  

Beau temps.... beau temps comme d'habitude... température 26° comme d'habitude......

Nous sommes redescendus de la montagne en direction de la mer. En dessous du col de Vergio, rencontre avec des cochongliers affamés... nous avons pu nous débarrasser de notre pain sec.

En cours de route, sms de nos copains Huggy et Dominique qui tournent aussi dans cette île; ils nous avisent qu'ils remontent vers Corte sans savoir que nous faisons également route en direction de Corte mais dans l'autre sens. Donc à 13h, nous nous retrouvons dans cette ville pour partager le repas dans un resto sympa de la vieille ville.

Par la suite, nous voulions nous arrêter dans un camping au bord d'une rivière mais il est déjà fermé donc nous allons au bord de la mer près de Solenzara où nous étions lorqu'il pleuvait. Baignades....

Voili voilou, ça sent la fin des vacances..... bouhhhhh

La vallée en direction de Porto...

Mais pas tous à la fois !!!!!


Maman, j'ai faim.... Pendant ce temps papa se repose... !!!!
Le barrage de Calacuccia...
Voilà pourquoi on ne peut pas rouler trop vite sur les petites routes corses...

  Samedi 15 septembre  

Temps toujours idéal aujourd'hui avec un peu de vent et ciel bleu. Il fait 27°.... le rêve.

Après une nuit très calme au camping de la plage d'Arone, petit déjeuner et nous profitons de la mer. Il y a encore un peu de houle qui créé des vagues sympa pour nous amuser comme des gamins.

En fin de matinée, nous remontons sur Piana pour y faire des courses et descente sur Porto par la route des Calanches qui est toujours aussi magnifique. Nous avons décidé de remonter dans la montagne et nous voici à Evisa à 900 m. d'altitude; nous sommes dans un camping avec une vue magnifique sur la vallée.

Tout va bien à "bord" et demain sera un autre jour superbe !!!

Pas besoin d'aller dans les îles à l'autre bout du monde...


Le cap Rossu sur lequel il y a une tour génoise...

Le golfe de Porto
Le clocher de l'église de Piana...
La route des Calanches, étroite où l'on peut souvent y croiser un car de touristes !!!
Les montagnes près de Evisa...
Madame se repose avec, sous les yeux, une vue magnifique.

  Vendredi 14 septembre  

Temps agréable à part une petite averse cette nuit et quelques passages nuageux ce matin. Le ciel est bleu sur la côte occidentale et le vent de secteur NW souffle toujours relativement fort.

Hier soir, comme nous avions été sages toute la journée.... nous avons eu droit à un magnifique coucher de soleil que nous avons regardé avec émerveillement.

Coucher de soleil sur la Balagne

Ce matin, j'ai "lâché" Francine dans Calvi car elle adore voir dans les petites boutiques etc etc pendant que je me promenais au port. Avec la houle, ça bougeait pas mal..... que l'on est bien sur les rivières et canaux.

A midi, nous nous arrêtons pour nous restaurer dans un resto sympa situé le long de la côte entre Calvi et Galéria. Vraiment bien. Nouveau départ et nous redécouvrons toujours ces paysages magnifiques qui font la beauté de la Corse dont la baie de la Girolata qui est bien abritée des vents dominants.

Ensuite nous arrivons sur Porto puis nous remontons sur Piana où nous avons une vue sur les Calanches. Au terme d'une journée bien remplie, nous voici dans un camping en bord de mer au sud de Piana.

Le port de Calvi...

Resto en bord de mer....

La baie de la Girolata avec le village que l'on ne peut atteindre que par la mer ou à pied

Porto et la tour génoise
Les Calanches de Piana

  Jeudi 13 septembre  

Le soleil est revenu sur la Corse et le vent souffle moins fort qu'hier. Par contre, du fait du Mistral qui souffle très fort dans la vallée du Rhône, celui-ci souffle également ici en Balagne mais du secteur ouest force 5-7 Bf.
La température est très agréable avec toujours 27°-28°.

Nous voici de nouveau sur la route après nous être promenés sur l'île Pietra à l'Ile Rousse ce matin, une bonne formule pour bien commencer la journée.

Par la suite, nous empruntons les petites routes qui serpentent le long des montagnes de Balagne ce qui nous permet d'avoir des panorama magnifiques sur la côte entre Calvi et les rives plus au nord ainsi que sur les petits villages hauts perchés.

Décision est prise de nous rendre dans la vallée de la forêt de Bonifatu où se trouve l'auberge du même nom. Spectacle superbe et nous nous restaurons à l'auberge. En tout cas, ça valais la peine d'y aller.

Pour terminer la journée, nous passons par Calvi pour y faire quelques courses et ensuite direction le camping Le Panoramic sur les hauts de Lumio pour y passer la nuit. Nous avons une vue imprenable sur la Revelata et la baie de Calvi alors que les vagues sont toujours là. Nous voyons partir au loin le ferry Corsica Régina qui va à Nice..... à notre avis, il va y avoir quelques malades à bord !!!!

Le phare de l'Ile Rousse

L'Ile Rousse avec le ferry mixte Monte d'Oro de la SNCM
La baie de Calvi
Le joli village de Pigna
Le Cirque de Bonifatu
Avec vue sur la mer...

  Mercredi 12 septembre  

Après une matinée ensoleillée, comme prévu par Météo France, le fort vent de secteur ouest s'est levé de même que les vagues en mer. Température très agréable avec 26°....

Nous avons donc quitté le Cap Corse dans la matinée afin de retourner dans le centre de la Corse. Francine ayant découvert un fabriquant de confitures bio, nous voici embarqués dans les petites routes de la Corse profonde au nord de Corte. Comme nous arrivons sur le coup des midi, nous trouvons un petit resto sympa dans le village de Saint Lorenzo situé en pleine montagne. Petit repas simple mais savoureux et ensuite nous allons acheter d'excellentes confitures.

Retour ensuite dans la plaine pour poser les roues du Berlingo à l'Ile Rousse alors que le vent souffle fort; d'ailleurs certaines tentes n'ont pas résisté !!!

Les rives du Cap Corse avec ses petites plages de galets et les marines......

Belle "barque" avec l'annexe qui va avec...
Le vieux pont de Ponte Nuovo
L'église de Saint Lorenzo
L'état de la mer à l'Ile Rousse
Ils vont être contents lorsqu'ils vont revenir !!!

  Lundi 10 septembre  

Temps toujours superbe en Corse à part du côté de la montagne où il y a des nuages qui arrivent en journée et qui donnent quelques averses comme hier soir au camping.

Ce matin, donc départ de la montagne pour aller au bord de la mer. Nous avons quitté le Haut Asco pour aller voir une fabrique de confiserie près de Corte et nous avons fait quelques réserves pour le restant des vacances !

Ensuite, nous prenons la grande route pour nous diriger vers celle des Agriates et ensuite Saint-Florent; Francine voulais faire quelques courses mais tout était fermé... Nous irons donc demain matin avant la foule.

Nous voici au camping au bord de la mer au calme et à l'ombre des peupliers et des palmiers. Le programme : baignades et sieste !

Demain nous nous dirigerons vers le Cap Corse....Voili voilou !!!!

Rencontre impromptue dans le camping à la montagne !!

La vallée de l'Asco
Asco accroché à la montagne
Les routes de montagne corses
Belle bête en vérité !!!

  Dimanche 9 septembre  

Toujours ce temps magnifique sur la Corse. Par contre, la couverture internet n'est pas terrible en haut de la vallée de l'Asco donc des nouvelles en retard !!!

Hier soir, il y avait beaucoup de randonneurs du GR20 qui faisaient étape au col de Vergio; les petites tentes poussaient comme des champignons. Nous avons relevé que, malgré le nombre de personnes, les sanitaires et les emplacements des tentes étaient propres après que tout ce beau monde soit reparti ce matin.

Tout était calme durant la nuit sauf que vers 6h du matin, 4 coups de feu provenant d'un fusil de chasse troublaient la quiétude du lieu. Francine n'osait pas sortir pour aller faire pipi !! Après les impacts de la grêle du mois de juin, je me demandais si mon carrossier n'allait pas devoir également boucher des trous dans le Berlingo !! Apparemment rien que du normal pour la Corse car personne ne s'est inquiété !!!

Nous avons quitté Vergio pour retourner plus bas dans la vallée afin de remonter celle de l'Asco. Quelques frayeurs pour Francine qui n'aime pas ces routes longeant les précipices de la Scala di Régina mais le spectacle est superbe.

Nous voici au camping Monte Cinto sur le Haut Asco sous les pins laricio et au bord de la rivière dont la température ne doit pas dépasser les 12°.

La Scala di Régina


  Samedi 8 septembre  

Temps magnifique sur la Corse avec ciel bleu et brises marines. Avant de partir à la montagne, petite baignade à la plage de La Liscia.

Coucher de soleil à La Licia

Nous quittons le camping à 10h15 en direction de Sagone et de la vallée de l'Aitone où il y a des paysages sublimes avec forêts et rochers. Nous pique-niquons à midi dans ces lieux préservés, au calme.
En cours de route, nous rencontrons plusieurs fois des "conchongliers" bien sympathiques auxquelles Francine a donné du pain.
Ensuite nous passons le col de Vergio à 1'484 m. d'altitude et nous trouvons un genre de bivouac pour randonneurs et camping juste après dans la descente à 1'350 m.. Nous décidons de nous y arrêter pour la nuit tant le cadre est superbe avec la Punta Licciola (2'235 m) et un peu plus loin, la plus haute montagne de Corse, le Monte Cinto (2'706 m.

Demain, nous irons dans la vallée de l'Asco de l'autre côté de ces montagnes.

Le bord de mer, le golfe de Sagone

Dans les montagnes corses
Cochongliers fatigués au bord de la route !!
Nous avons fait les "voyeurs" lorsque nous avons vu Monsieur qui honorait Madame mais plus personne ne bougeait..... car Monsieur s'était endormi sur Madame !!!

Rencontre avec un chien de la race Cursinu typique de la Corse
Notre coin pour la nuit....

  Vendredi 7 septembre  

Tempête de ciel bleu sur l'ìle de Beauté. Il fait 28° et il y a des brises de mer sur le bord de la Grande Bleue. Ce temps va continuer plusieurs jours.

Nous avons passé une excellente nuit dans notre camping de montagne à 900 m. d'altitude et sous les châtaigniers; nous étions seuls et nous n'avons personne vu pour payer la nuitée. Francine est allée se doucher le soir et comme l'eau était froide, elle a laissé couler un peu, le temps que le chaud arrive..... mais il n'est jamais arrivé et la douche fût donc vivifiante !!!

Ce matin, réveil à 7h par les "hi han" des ânes qui se sont levés tôt. Après le petit déjeuner, nous allons une nouvelle fois faire un tour au Bains de Caldane, que ça fait du bien.
Journée de transition et contrairement à notre habitude, nous empruntons les grandes routes afin de nous positionner pour un week-end dans le centre de l'île. Ce soir, nous sommes au bord de la mer à La Liscia où l'eau est excellente à 23°, sans vague. Demain, nous reprendrons la route en direction de la montagne car il va y avoir du monde sur les plages.




  Jeudi 6 septembre  

Il fait de nouveau beau sur la Corse avec encore quelques passages nuageux récalcitrants. Il fait 28° en plaine et la mer s'est calmée autour de l'ìle de Beauté.


Après une baignade rafraîchissante dans la rivière Solenzara (eau à 19°), nous avons pris la route en direction de Porto-Vecchio pour ensuite nous diriger vers le lac de l'Ospédale. Juste avant d'arriver au sommet de la route, la vue est magnifique sur le golfe de Porto Vecchio.
Arrivé au lac de l'Ospédale, surprise, le niveau de l'eau est bien bas; c'est normal, il s'agit d'un lac artificiel et à la fin de l'été, il manque pas mal d'eau.
Nous voulions manger à midi dans un petit resto style "paillotte" dans la montagne mais il n'existe plus. Sur la route, il y a un panneau indiquant qu'il est interdit de stationner sur 1,3 km.
Nous pensions qu'il s'agit de mesures de sécurité mais que nenni, à mi-chemin, il y a un petit complexe avec restos, promenade à cheval, accro-branches etc pour lesquels il faut débourser 3 euros pour le stationnement !!!
Y sont pas un peu malins les Corses ????

Nous improvisons un pique-nique en plein nature sur des rochers avec une vue magnifique sur la vallée occidentale depuis la Bocca de l'Illarata. Ensuite nous continuons notre route jusqu'à Serra di Scopamène où nous choisissons une place, pas de soucis, il n'y a personne.
Nous demandons aux personnes qui ont l'asinerie comment ça se passe pour le réglement de la nuitée; la réponse est simple, parfois quelqu'un passe et parfois personne !!!!

En tout cas, pour être calme, c'est calme.... pas un bruit sauf la nature, les oiseaux les ânes et d'autres bruits naturels non identifiés !!!

Le golfe de Porto Vecchio

Francine marche sur le "fond" du lac de l'Ospédale, anciennement une forêt
On remarque bien que le niveau est bas !!
La vue depuis la Bocca de l'Illarata
Les gardes forestiers surveillent les départs de feu...

  Mercredi 5 septembre  

La météo s'arrange enfin. Nous avons un ciel variable et la température est agréable avec 26° tout ceci avant le retour du soleil demain.

Au camping La Trinité où le soleil est réapparu ce matin

Bonifacio vu sous un autre angle avec, en arrière plan, les îles de la Sardaigne

Comme nous sommes à quelques km de Bonifacio, nous quittons le camping La Trinité à 10h, heure encore correcte pour éviter la foule à Bonifacio.
Nous connaissons déjà très bien le secteur et Francine se concentre sur les boutiques tandis que moi je visite le port. Il y a de magnifiques bateaux dont le HIGH POWER III qui est sur le départ.
Il est tellement grand que pour l'amarrer, il doit jeter ses 2 ancres plus de 150 mètres avant le quai !!!

A quoi servent les jets d'eau qui sortent de la coque ???? Et bien tout simplement à nettoyer les chaînes et les ancres en inox lors de leur remontée !! Je veux la même chose sur le Tabatha !!!!


Sur chaque bord, un membre d'équipage gère la remontée

Après avoir payé 2,50 euros pour 1 heure de parking, nous quittons Bonifacio alors que la foule arrive, la route est déjà bloquée depuis un bon kilomètre !!!
Comme nous ne savons pas encore où aller, nous tirons à pile ou face au dernier rond-point pour savoir si nous allons en direction de la côte ouest ou est !!!! Résultat, nous allons en direction de la côte ouest puis en cours de route nous changeons de programme !!!! Nous voulions aller au lac de l'Ospédale dans la montagne mais nouveau changement de direction au vu des prévisions météo qui ne sont pas bonnes en altitude. Nous voici de passage à Solenzara pour emprunter la route qui conduit au col de Bavella; nous nous arrêtons au camping U Rossu Marinu en bordure de rivière. Il y a pas mal d'eau qui est assez fraîche mais "baignable" .

Demain, si la météo le permets, nous irons au camping municipal de Serra-di-Scopamène, vous vous rappelez, celui où il y a les ânes !!!!



  Mardi 4 septembre  

La météo est déplorable aujourd'hui avec la pluie qui tombe depuis cette nuit en Corse du Sud, de façon torrentielle et ça ne va s'arranger que demain et encore car les prévisions de MétéoFrance ne sont guères optimistes avant jeudi. Pour info, il est tombé 88 mm de pluie à Figari et ça continue !!!

Ils sont trop forts les Corses, ils savent exactement où nous étions hier soir !!!

Nous avons attendu une courte accalmie pour plier le matériel dans le Berlingo. Nous avons quitté Campomoro pour nous rendre en direction de Bonifacio alors que la pluie reprenait de plus belle !! Plusieurs fois, nous avons dû nous arrêter au bord de la route car il pleuvait vraiment trop.

Vers midi, nous arrivons à Bonifacio sous des trombes d'eau, les petites routes sont inondées dans beaucoup d'endroits. Comme il pleut beaucoup, nous essayons de trouver un resto en bord de route et nous allons en direction du golfe de San Manza; là il y a quelques ébloulements sur la route et nous décidons de rebrousser chemin de peur de rester bloqués.

Sur la route principale qui mène de Bonifacio à Porto-Vecchio, nous trouvons notre bonheur alors qu'il pleut toujours très fort. Une légère accalmie nous permet de traverser la route pour aller au resto et nous devons franchir un gros écoulement d'eau avec les pieds "inondés", heureusement que nous avons nos "Croc" en plastique !!! Alors que nous sommes trempés, le patron nous dit que c'est complet.... alors retour à la voiture doublement mouillés.

Nous nous rendons alors au camping La Trinité situé sur les hauteurs, à quelques km au nord de Bonifacio et nous pouvons enfin nous restaurer vers 14h puis nous trouver une place sympa.

Tout va bien à bord du BCC (Berlingo Camping Car), le moral est au beau fixe malgré la météo et nous rigolons bien !!! La pluie a également un aspect positif, elle fait ressortir toutes les odeurs et les essences du maquis et également des nombreux eucalyptus sous lesquels nous nous trouvons actuellement, nous profitons de remplir nos poumons et notre boîte à souvenirs appelée communément notre cerveau !!! Voilà Paulette, nous avons répondu à votre question !!!

Comme le temps ne s'y prête guère aujourd'hui, voici quelques photos prises hier à Campomoro.

La tour génoise de Campomoro

Le golfe de Valinco et les montagnes corses
La vedette des douanes en attente et qui est partie en soirée..

  Dimanche 2 septembre  

Le vent s'est un peu calmé et il a tourné au NE et souffle à 20-25 km/h sur la côte orientale et ça a l'air de forçir à nouveau; le temps est variable et peut être aurons nous une petite averse. La température est agréable avec 25°.

Changement au niveau de la météo depuis la mise à jour, le temps est couvert avec de la bruine et des averses... tiens ça nous rappelle la Bretagne l'an passé !!

Nous avons quitté le camping de la Rondinara où il y a vraiment beaucoup de monde pour aller au bord de la mer dans un petit camping nettement moins occupé et plus calme que nous avions repéré en venant; nous voici donc près de Solenzara au camping Les Eucalyptus. Comme nous avons prévu d'aller à la montagne demain, nous sommes à proximité de la route qui monte au col de Bavella.

La baie de la Rondinara où nous étions amarrés il y a tout juste 20 ans avec notre voilier.....

Au camping de la Rondinara
et celui des Eucalyptus...
La vue que nous avons depuis le Berlingo...

  Samedi 1er septembre  

La tempête souffle sur la Corse depuis hier après-midi. De forts vents de secteur SW balayent l'île provoquant de grosses vagues et une houle importante sur la côte occidentale. De l'autre côté, ça souffle aussi pas mal mais la mer est plus calme près des côtes.
Ce vent fort donne également du souci aux services d'incendie etc etc car il y a eu pas mal de départs de feux dont un gros incendie près de Ajaccio.

Après la montagne, nous avons fait un peu de route en direction du sud de l'île, plus précisément à la Rondinara près de Bonifacio. Nous nous sommes arrêtés au pont génois sur le Tavignano au sud de Corte ensuite, nous avons eu droit à une belle averse qui a bien nettoyé la voiture. En début d'après-midi, nous avons vu passer une régate de voilier, la Corsica Classic, au large de Solenzara.
Nous voici donc au camping de la Rondinara jusqu'à demain; en fin d'après-midi, baignade au bord du golfe de la Rondinara qui est magnifique.


Photo prise au zoom.....

  Vendredi 31 août  

Le vent souffle vraiment fort en mer avec une force 7 Bf et localement 8 Bf de secteur SW. Nous avons quitté Saint-Florent pour nous rendre dans la montagne Corse plus précisément dans la très belle vallée de la Restonica près de Corte. Nous sommes au camping Tuani au bord de la rivière sous les pins lariccio et un soleil magnifique ainsi qu'une température de 27° !!

Liaison internet pas terrible donc si ça passe, vous n'aurez pas de photos !!!


  Jeudi 30 août  

Coucher de soleil sur Nice

Et bien, nous voici en Corse. Nous n'avons pas beaucoup dormi car le bateau est parti à 22h et réveil à 4h45 pour l'arrivée à l'Ile Rousse à 5h45 alors que, bien évidemment le jour ne s'était pas levé LUI !!!!!
Comme nous ne trouvions pas de boulangerie encore ouverte ni de bistrot, nous avons décidé d'aller jusqu'à Calvi où nous avons trouvé une boulangerie- tea room....oufff....

Le jour se lève sur Calvi
Les ruelles sont encore bien calmes...

Ensuite nous rebroussons chemin en direction de la route du désert des Agriates car nous voulions nous rendre dans un camping situé à la plage de Saleccia, accessible uniquement par la mer ou par une piste; le nom piste est encore trop correct car il s'agit en fait d'un chemin pas large occupé que par des ornières et des trous avec très peu de matière autour !!!. Comme il fallait faire 10 km, retour au bout de 200 m. à 2 km/h !!!

Nous continuons notre route vers le nord en passant par Saint-Florent pour enfin trouvé un camping sympa, le U Sole Marinu situé en bord de mer. Le vent souffle modérément et il fait beau. Nous avons pu terminer nos heures de sommeil manquantes et première baignade dans la Grande Bleue à 26°. Une dépression est annoncée sur la Corse demain et ça va souffler, donc nous irons à la montagne !!! S'il n'y a pas de mise à jour, c'est que je n'aurais pas trouvé de réseau internet !!!


Hier, avant d'arriver à Nice, nous sommes encore passés par des routes sympas comme par exemple les gorges du Cians qui sont magnifiques au niveau des couleurs et du paysage.


  Mardi 28 août  

Au camping, on nous avait dit que le soleil se lèverait derrière la montagne vers 9h..... et bien lorsque nous sommes partis à 10h, toujours pas de soleil dans la vallée malgré un magnifique ciel bleu.

Le ciel bleu ne dure par longtemps car ça se couvre par l'ouest. Nous avons décidé de faire halte au camping des Prés Hauts à Sisteron, camping municipal que nous connaissons bien. Petite averse en cours de route et à midi, nous sommes dans Sisteron. Alors que nous avons terminé de mettre notre camping car en place, la pluie arrive de nouveau et pour un bout de l'après-midi; donc se sera la sieste pour tout le monde.

Le fort de Tournoux surplombant notre camping d'hier soir
Le lac de Serre-Ponçon
et le barrage de retenue
Notre place au camping de Sisteron...

Hier soir, nous avons fait les fous avec le chien Bobby qui adorait jouer au ballon...

Demain, nous avons un peu de route à faire pour aller à Nice, environ 185 km, mais nous aurons le temps car nous devons embarquer au plus tard à 21h pour un départ à 22h.


  Lundi 27 août  

Nuit étoilée au petit camping mais pas humide. Le temps est parfait sans nuage et nous voici repartis vers 11h en direction du col de l'Izoard qui se situe à 2'360 m. d'altitude, haut lieu du Tour de France.
Nous rencontrons énormément de motards qui viennent de tous les pays d'Europe ainsi que pas mal de cyclistes qui se font "plaisirs".

Francine en balade avec son bâton de marche qu'elle vient d'acheter au col...
Vue sur les derniers virages en venant de Briançon... impressionnant

Nous continuons notre route des cols et franchissons celui de Vars à 2'109 m. puis descente dans la vallée par une route sinueuse pour nous "poser" dans un camping sympa au bord d'une rivière.

Au camping, Bobby est venu se reposer près de nous....

Où allons nous demain, aucune idée mais la nuit va porter conseil !!!


  Dimanche 26 août  

Après la pluie de cette nuit et une bonne nuit réparatrice, nous avons "démonté" le camp et surtout fait sécher la tente !
En fin de matinée, nous voici de nouveau sur la route afin de franchir deux nouveaux cols hors catégorie comme ils disent lors du tour de France.
Après un petit pique-nique un peu en bas du col du Galibier, nous franchissons ce col avec de magnifiques paysages, on s'en est mis plein les yeux !!! En descendant, nous passons également le col du Lautaret.
Dans l'après-midi, nous nous trouvons un camping sympa sur les hauts de Briançon.


  Samedi 25 août  

Voilà, nous sommes partis samedi matin vers 10h30. Nous avons pris les routes normales pour aller en direction de Bonneval qui se situe au sud du col de l'Iseran, culminant à 2270 m. d'altitude et qui est le plus haut col d'Europe.
Nous nous sommes arrêtés dans un camping à la ferme peu après Bonneval; camping très simple où il y a les chiens, les oies et les poules en liberté..... Le soir, souper au petit resto où nous avons dégusté tartiflette et croziflette.
Après le souper, nous avons eu droit à un bel orage avec pas mal de pluie.. donc nous nous sommes couchés tôt !



top

Tous droits réservés
TabathaMedia

La reproduction de tout ou partie du matériel contenu sur ce site est interdite
sans l'autorisation écrite de l'auteur